Tarifs livraison
Frais de port
Points euros remise
parrainage
Paiement sécurisé
Colissimo suivi
Mondial Relay

Territoires Nord-Ouest

Colville Lake

                                                                                                                     Colville Lake

Les Territoires du Nord-Ouest sont un territoire du Canada.

Les Territoires du Nord-Ouest recouvrent la partie nord du pays, entre les deux autres territoires, le Yukon à l'ouest et le Nunavut à l'est. Avec plus de 1 300 000 km2, c'est la troisième plus grande entité du pays, après le Nunavut et le Québec. Parmi ses caractéristiques géographiques, il faut citer le Grand lac de l'Ours, le plus grand lac situé intégralement au Canada, le Grand lac des Esclaves, le fleuve Mackenzie et les canyons de la réserve de parc national de la Nahanni. Le territoire s'étend également sur la partie occidentale de l'archipel arctique canadien et comprend les îles Banks et du Prince-Patrick, et des portions des îles Victoria et Melville. Son point culminant est le mont Nirvana, près de la frontière avec le Yukon, à 2 773 m d'altitude. Il est en grande partie recouvert de taïga.

En 2009, sa population est estimée à 42 940 habitants, ce qui en fait le plus peuplé des trois territoires canadiens, même s'il reste moins peuplé que chacune des dix provinces du pays. Sa capitale est Yellowknife.

La plus grande partie de la région actuelle des Territoires du Nord-Ouest s'est appelée jusqu'en 1870 « le Territoire du Nord-Ouest ». Tout comme aujourd'hui, le nom se voulait principalement une description géographique de l'endroit.

Histoire

Les Territoires du Nord-Ouest étaient habités par des Inuits et des Premières nations bien avant que les Européens ne se mettent en quête du fameux passage du Nord-Ouest. Parmi les nations inuites, on retrouvait celle du Mackenzie, celle du Cuivre, celle du Caribou et celle du Centre. De nombreuses nations amérindiennes s'y trouvaient également quand arrivèrent les Européens, notamment les Couteaux-Jaunes (en anglais, « Yellowknife »), les Chippewayan, les Sekanis, les Castors, les Nahanes, les Dogrib et les Esclaves. Certaines des nations amérindiennes de la région parlaient un dialecte de l'athapascan, seule langue autochtone d'Amérique du Nord dont certains aspects sont d'origine asiatique

Les Vikings, qui se rendirent en bateau dans l'est de l'Arctique vers l'an 1 000, furent les premiers explorateurs européens. Toutefois, les expéditions de Martin Frobisher dans les années 1570 constituèrent les premières visites officielles effectuées par un explorateur dans les Territoires du Nord-Ouest. En 1610, Henry Hudson débarqua brièvement sur la rive ouest de la baie qui porte aujourd'hui son nom, alors qu'il cherchait le passage du Nord-Ouest. Sa découverte incita d'autres explorateurs à pénétrer plus avant dans les terres.

Au XVIIIe siècle, les Territoires du Nord-Ouest étaient dominés par deux entreprises de traite des fourrures : la Compagnie de la Baie d'Hudson, dont le siège social était à Londres, et la Compagnie du Nord-Ouest, dont l'administration se trouvait à Montréal

En 1870, le gouvernement britannique remit au Canada la responsabilité d'administrer le Territoire du Nord- Ouest, et la Compagnie de la Baie d'Hudson vendit au nouveau dominion la Terre de Rupert pour 300 000 livres sterling. La région fut rebaptisée Territoires du Nord- Ouest. Dix ans plus tard, le gouvernement britannique céda les îles de l'Archipel arctique aux territoires.

À une certaine époque, les Territoires du Nord-Ouest englobaient l'Alberta, la Saskatchewan et le Yukon, ainsi que la majeure partie du Manitoba, de l'Ontario et du Québec.

En 1870, la province du Manitoba fut constituée à partir d'une minuscule parcelle des Territoires du Nord-Ouest. En 1905, l'Alberta et la Saskatchewan se détachèrent à leur tour des Territoires. Entre-temps en 1881, le Manitoba recula les frontières des Territoires et le Yukon devint un territoire autonome en 1898. Enfin, en 1912, les provinces du Manitoba, de l'Ontario et du Québec s'agrandirent en diminuant d'autant les Territoires du Nord-Ouest, mais ceux-ci demeurèrent la plus grande subdivision politique du Canada avec un peu plus du tiers de la superficie totale du pays jusqu'en 1999.

En avril 1999, les Territoires du Nord-Ouest furent divisés en deux, cédant 60 p. 100 de leurs terres au Nunavut, situé dans l'est de l'Artique.

Armoiries
Armoiries des Territories du Nord-Ouest

Les armoiries des Territoires du Nord-Ouest furent accordées par la reine Elizabeth II en 1956 et represénte la géographie de ce territoire à l'époque. Le tiers supérieur blanc de l'écu représente la banquise polaire et est coupé d'une bande bleue ondulée qui symbolise le passage du Nord-Ouest. La partie inférieure de l'écu est divisée par une diagonale ondulée représentant la limite de la végétation arborescente : la partie verte symbolise la forêt du Sud, et la partie rouge la toundra du Nord.

Les principales richesses du Nord, à savoir les minéraux et les fourrures, sont représentées par des billettes d'or sur la pointe verte et la tête de renard polaire sur la pointe rouge. Le cimier est constitué de deux narvals, et la rose du compas entre les deux représente le pôle Nord magnétique.

Drapeau
Drapeau des Territoires du Nord-Ouest

Le drapeau des Territoires du Nord-Ouest fut adopté par le Conseil du Territoire en 1969 à la suite d'un concours à l'échelle nationale, dont le gagnant fut Robert Bessant, de Margaret, au Manitoba. Les bandes verticales bleues aux deux extrémités représentent les lacs et cours d'eau des Territoires. Le centre blanc symbolise les glaces et les neiges du Nord et est orné de l'écu que contiennent les armoiries des Territoires. Les proportions du drapeau sont deux de longueur sur un de largeur.

 

Emblème floral
Dryade à feuilles entières

La dryade à feuilles entières (Dryas octopetala), adoptée comme emblème en 1957, appartient à la famille des rosacées et pousse dans le centre et dans l'est des régions arctiques sur des sols rocailleux et stériles à de hautes altitudes. Elle porte une seule fleur blanche sur une courte tige, ornée à sa base de feuilles étroites.

 source : Patrimoine Canadien-pch-gc-ca

Inuvik

Inuvik

Carte et géographie Territoire du Nord-Ouestimagesfleche.jpg

Haut de page

Affichage

  • Cartes et géographie-Territoire du Nord-Ouest

    Cartes et géographie-Territoire du Nord-Ouest





    La superficie des Territoires du Nord-Ouest atteint 1 346 106 km2, dont 1 183 085 km2 de terres et 163 021 km2 d'eaux. Formant 13,5 % de la superficie totale du Canada, les Territoires sont cependant plus petits que le Nunavut (21,0 %) et le Québec (15,4 %).

    Plus de détails


Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En poursuivant la navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies.

En savoir plus
OK