Tarifs livraison
Frais de port
Points euros remise
Paiement sécurisé
parrainage
Colissimo suivi
Mondial Relay

Sirop d'érable Bio

 Afficher l'image d'origineRésultat de recherche d'images pour

Avec le bio, préservons la nature et l'avenir de nos enfants.......

Est-ce que le sirop d'érable biologique goûte meilleur?

Non. Le sirop d'érable biologique a exactement le même goût qu'un sirop d'érable conventionnel. Le seul fait d'être biologique ne change rien au goût. Par contre, l'endroit où est situé l'érablière (zone d'ensoleillement, qualité du sol, etc) et la température lors de la récolte de l'eau d'érable va nécessairement être un facteur important dans le goût de votre sirop d'érable. C'est pourquoi, le sirop d'érable n'a pas nécessairement le même goût d'un producteur à un autre et même d'un printemps à l'autre!


Le sirop d'érable
c'est naturel. Alors pourquoi du sirop d'érable biologique?

Parce que vous êtes soucieux de la qualité du produit que vous consommé. En gros, le bio c'est de s'assurer que l'on fait du sirop d'érable de façon responsable en préservant la nature qui nous donne l'eau d'érable.


Les normes pour les érablières biologiques :


Il existe au Québec un cahier des charges très précis et très contrôlé pour tous les produits d’origine biologiques, dont les sirops d’érable et autres produits d’érables. Cette réglementation provinciale sur l’origine bio des produits de l’érable tient compte de l’aménagement global de l’érablière, de sa diversité végétale et de son entretien, de la fertilisation de l’érablière et de la présence faunique, de la qualité de l’entaillage des érables, de la collecte de la sève d’érable et de son acheminement jusqu’à son stockage avant la phase d’évaporation, des équipements de la « cabane à sucre » et de leur maintenance et nettoyage, du stockage des produits finis.


Au Québec c’est la FABQ qui gère ce secteur de l’agriculture biologique (Fédération d’Agriculture Biologique du Québec).


- prévoir une zone tampon de 8 mètres minium avec les parcelles avoisinantes en cas de contamination.
– maintenir les habitats existant, comme les rivières situées sur la parcelle
– Utiliser des engrais naturels, de la chaux ou des cendres de bois pour fertiliser ses sols
– prévoir des aménagements respectueux de l’écosystème
– compter au minimum 15% d’autres variétés d’arbre que l’érable sur sa parcelle
– interdiction de laisser un animal domestique en liberté dans l’érablière
– ne pas faire plus de 3 entailles par arbres, et réduire ce nombre en cas d’arbres jeunes, malades, ou faibles.
– les matériaux utilisé dans la fabrication des chalumeaux, tubulures et contenant de stockage doivent respecter certains critères
– la filtration de l’eau d’érable doit se faire avant la transformation
– aucune stérilisation du sirop n’est autorisée
– les ustensiles d’évaporations doivent être en acier inoxydable
– les seuls combustibles autorisés sont le bois et l’huile de chauffage
– respecter les produits de nettoyages autorisés selon l’avancement de la saison des sucres
 

Le sirop d’érable biologique sera plus sévèrement contrôlé que son homologue naturel n’ayant pas l’estampille bio sur son étiquette, et le producteur aura sans doute été obligé de réaliser quelques investissements complémentaires pour respecter au mieux le cahier des charges. Ce dernier aspect explique en partie le coût moyen supérieur des produits d’érable biologiques.




Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En poursuivant la navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies.

En savoir plus
OK